h2o-benelux

Les stations d’épurations d’eau saturent

Malgré l’utilisation de plusieurs produits de traitements, les stations de filtration d’eau ne parviennent plus à filtrer les substances polluantes.

Il faut dire que leur origine n’a cessé de se diversifier, de l’agriculture (pesticides, nitrates, phosphates,…), à l’industrie (plomb, cadmium, mercure, chrome, zinc, cuivre, hydrocarbures, organochlorés,…) et les sociétés pharmaceutiques (notamment les médicaments et hormones ainsi que la pollution nucléaire). On dénombre en effet pas moins de 1.000 polluants dans l’eau dont 500 sont potentiellement cancérigènes (source : ministère de la santé français en 2004)! De même on trouve dans les gènes de fœtus humain plus de 400 polluants ! De plus ces polluants entrent en interaction chimique les uns avec les autres et produisent un cocktail chimique évalué à +/- 100.000 substances chimiques différentes qui peuvent se retrouver dans l’eau ! Personne ne connaît les inter-réactions chimiques que ces cocktails peuvent avoir sur l’homme ! Ces polluants se retrouvent partout, tant dans l’eau du robinet que dans les nappes phréatiques, les rivières, les eaux minérales…  . Finalement certains de ces polluants se fixeront dans nos tissus.

De plus les analyses chimiques et bactériologiques rassurantes concernant l’eau du robinet doivent être relativisées. Car les normes légales « évoluent » ! En effet, là où actuellement on accepte une présence de nitrates dans l’eau de l’ordre de 50 mg/L, il y a 80 ans on n’en acceptait que 2,5 mg/L !