h2o-benelux

Les biophotons sont des particules de lumières (en provenance des astres comme le soleil) qui transportent de l’énergie électromagnétique. Les biophotons communiquent instantanément avec toutes les cellules de notre corps, et ceci à la vitesse de la lumière, en suivant une vague d’énergie synchronisée. Nos cellules «  lisent », « interprètent » et « traitent » (agissent sur) les informations transmises par les bio photons

1/ Photo d’un bio-photon

Des chercheurs ont analysé la structure intérieure d’un bio-photon contenu dans une goutte d’eau naturelle avec un Somatoscope (microscope à fond noir avec grossissement x 30.000). Ils y ont découvert que son centre était constitué d’une étoile à six pointes intégrée dans une structure hexagonale. Ils estiment que cette géométrie naturelle coïncide avec la « l’onde de forme » de l’eau vitale

analyses7

Photo d’un biophoton (© M E. Excelex)

 

2/ Photomultiplicateur de Fritz-Albert Popp

Cet appareil est un amplificateur de lumière très sensible qui permet de mesurer les émissions de photons provenant des cellules. Utilisant l’électrostimulation des cellules, il donne une lecture complète des bio-photons émis par celles-ci. À l’aide de cette machine, il a été possible de prouver sans l’ombre d’un doute que les émissions de photons sont une caractéristique commune de toutes les cellules vivantes. Ces émissions sont de différentes intensités selon qu’il s’agisse d’une plante, d’un animal, ou d’un homme et elles peuvent varier d’un moment à un autre.

3/ Article sur les photons du vide du Professeur Marc Henry 

« Nos molécules d’eau semblent recevoir des informations du « vide ». Nous constatons que le vide est capable de propager une onde électromagnétique. Ce qui veut dire que le vide a une résistance électrique. En mécanique quantique, nous apprenons que le vide est « plein » de particules et d’antiparticules. Nous sommes donc loin de ce que l’on appelle le « néant », explique le chercheur. Avec sa capacité à extraire des photons du vide et à les faire circuler dans son réseau flexible de liaisons hydrogènes, l’eau serait un réceptacle de choix d’informations provenant de cet invisible. Ainsi, notre eau serait capable de recueillir de l’information électromagnétique provenant d’une vacuité énigmatique. Une fois reçue, celle-ci se transmettrait à notre ADN, nos protéines, et par répercussion à toute notre physiologie

4/ Notion de GDV

Analyse selon la méthode GDV (Gas Discharge Visualisation ou Visualisation de décharge de gaz) selon le protocole du physicien russe Konstantin Korotkov. Cette méthode est aussi appelée  EPC (Electro Photonic Captor) : analyse électro photonique du corps énergétique (l’aura). Cette analyse mesure le rayonnement photonique ou le champ énergétique du corps humain. La méthode consiste à mesurer les électrons & bio-photons (particules de lumière) déchargés par le bout des 10 doigts (principe de la photo Kirlian). Cet appareil quantifie le niveau énergétique (vitalité et facteur de stress) des organes et les présente sous forme de différents diagrammes. Les émissions des photons et des électrons sont stimulés par des impulsions électriques. Ce champ rayonnant d’énergie est saisi par un système optique à haute sensibilité qui les digitalise sous forme d’images

 analyses4

5/ Analyse GDV eau GIE (camera GDV Pro V2)

↗ 50% de l’énergie 10 mn après avoir bu de l’eau revitalisée (rayonnement énergétique: 61% -> 94%)

analyses5

6/ Analyse GDV de l’eau GIE réalisée en Suisse

Période de mesure: 24.10.2005 – 19.05.2006

Nombre des sujets d’expérience: 72

Augmentation d’énergie moyenne : ↗ 27,45%       

7/ Analyse GDV de l’eau Voda+®

Statu quo concernant l’énergie, 10 mn après avoir bu de l’eau revitalisée (rayonnement énergétique: 91% -> 91%)  Mais meilleure répartition et équilibre de l’énergie

 analyses6